[BAUDELAIRE (Charles) (1821-1867)].
Lettre autographe signée de Charles Baudelaire à Armand Fraisse
Bruxelles, 5 avril 1865, 2 pages in-8, enveloppe conservée affranchie avec l'adresse : " Monsieur Armand Fraisse. Rue Duhamel. Lyon ". Lettre et enveloppe encadrées.

Lettre relative aux pièces condamnées adressée au journaliste Armand Fraisse que Baudelaire appréciait. Sur Armand Fraisse, voir le lot précédent.

Absente des deux recueils de correspondance cités dans le lot précédent et notamment Pichois et Ziegler (ed.). Baudelaire, Correspondance II, 1860-1866 (Paris, 1973). Publiée par la suite dans Baudelaire, Nouvelles lettres (2000), p. 96.

Avec la parution de ses Fleurs du Mal, en 1857, Baudelaire écope d'un procès pour atteinte aux bonnes mœurs. Il sera condamné à payer une amende de 300 francs et contraint de retirer six poèmes du recueil, parmi les plus beaux. Les pièces censurées ne seront réhabilitées qu'en 1949.

Baudelaire écrit : " Un libraire m'a proposé ici de publier un livre sur [soulignement de Baudelaire] les Fleurs du mal, c'est-à-dire un livre composé des pièces condamnées, de l'histoire du procès et de tous les articles remarquables se rattachant à la question ; vous serez en bonne compagnie, si toutefois la chose se fait. J'ai déjà retrouvé des lettres et des articles de Sainte Beuve, de Custine, d'Aurevilly, de Gautier etc. ".

Armand Fraisse est tenu informé : " Les Poèmes en prose paraitront dans la seconde partie de cette année chez Hetzel, sous le titre : Le Spleen de Paris, pour faire pendant aux Fleurs du Mal. Les fragments qui ont paru étaient disposés sans ordre. Il y aura dans le volume une clarification particulière ".
u Mal, en 1857, Baudelaire écope d'un procès pour atteinte aux bonnes mœurs. Il sera condamné à payer une amende de 300 francs et contraint de retirer six poèmes du recueil, parmi les plus beaux. Les pièces censurées ne seront réhabilitées qu'en 1949.

Baudelaire écrit : " Un libraire m'a proposé ici de publier un livre sur [soulignement de Baudelaire] les Fleurs du mal, c'est-à-dire un livre composé des pièces condamnées, de l'histoire du procès et de tous les articles remarquables se rattachant à la question ; vous serez en bonne compagnie, si toutefois la chose se fait. J'ai déjà retrouvé des lettres et des articles de Sainte Beuve, de Custine, d'Aurevilly, de Gautier etc. ".

Armand Fraisse est tenu informé : " Les Poèmes en prose paraitront dans la seconde partie de cette année chez Hetzel, sous le titre : Le Spleen de Paris, pour faire pendant aux Fleurs du Mal. Les fragments qui ont paru étaient disposés sans ordre. Il y aura dans le volume une clarification particulière ".

    Artist Name:
  • [BAUDELAIRE (Charles) (1821-1867)].
  • Notes:
  • Provenance:
    Collection particulière

Accepted Forms of Payment

Discover, MasterCard, Visa

October 11, 2021 2:30 PM CEST
Paris, France

You agree to pay a buyer's premium of up to 25.0% and any applicable taxes and shipping.

View full terms and conditions

Bid Increments
From: To: Increments:
0 € 99 € 10 €
100 € 499 € 20 €
500 € 999 € 50 €
1 000 € 1 999 € 100 €
2 000 € 9 999 € 200 €
10 000 € 19 999 € 500 €
20 000 € 49 999 € 1 000 €
50 000 € 99 999 € 2 000 €
100 000 € + 5 000 €