Ivo Fabbri est aux fusils superposés ce que Stradivarius est au violon ! Considérée comme l’une des 10 plus grandes entreprises de fabrication d’armes de chasse dans le monde, chaque pièce Fabbri est unique, incroyablement belle et superbement fiable; des caractéristiques qui en font l’une des armes les plus chères au monde.

Le 10 octobre prochain, à l’occasion de la vente d’automne Mobilier et Objets d’Art, Tajan présentera un ensemble de cinq fusils à platines Fabbri, calibre 12.70, formant quintuplette. Ces armes, quasi identiques, portent chacune un numéro or de 1 à 5. Dans un état proche du neuf, ces cinq pièces d’une extrême rareté, seront proposées aux amateurs pour une estimation de 150 000 à 200 000 €.

Ivo Fabbri commence sa carrière auprès de Daniel Perazzi, le célèbre fabricant spécialiste des armes de compétition. Dés 1964, aux jeux olympiques de Tokyo, Ennio Matarelli gagne la médaille d’or de ball-trap avec un Fabbri-Perazzi MX8, devenu depuis une arme légendaire. Fabbri a alors comme client les grands noms du show-biz, tel que Tom Sellect, Steven Spielberg, Eric Clapton, Tom Siebel ou Francis Ford Coppola, et le roi d’Espagne Juan Carlos. Ivo Fabbri ne produit qu'une trentaine de fusils par an, uniquement des superposés, qu’il réalise sur mesure. Pour chaque arme, il fait appel aux meilleurs maîtres graveurs italiens, comme Pedersoli, Pedretti, Galeazzi, Fracassi… Ce qui vaut aux futurs acquéreurs près de quatre années d’attente.  

Les ateliers Fabbri ressemblent à un laboratoire de la NASA : les machines sophistiquées à la pointe de la technologie côtoient les meilleurs artisans armuriers. Fabbri utilise l'acier inox, puis le titane ou encore la soudure au laser : autant d’innovations, cherchant continuellement à améliorer les armes de chasse. Comme dans la haute-couture, les clients sont invités à des séances d'essayage pour peaufiner réglages et finitions. Aujourd’hui, Ivo est en semi-retraite, et c’est son fils Tullio, qui gère la société.

Pour en savoir plus : http://www.lepoint.fr/economie/ivo-fabbri-le-fusil-des-rois-23-09-2010-1240020_28.php