Le 26 juin prochain, le département Tableaux Anciens de la maison TAJAN proposera aux enchères un chef-d’oeuvre de la peinture du XIXe siècle : une œuvre de la main de Horace Vernet alors à l’apogée de sa gloire.

Héritier d’une dynastie d’artistes, Horace Vernet fit son apprentissage dans l’atelier de son père Carle, spécialiste de la peinture de chevaux. Il se noua également d’amitié avec un certain Théodore Géricault, autre élève avec qui il partageait les velléités de rébellion contre une peinture néoclassique conventionnelle. Ses succès au Salon, Mazeppa et les loups, la Barrière de Clichy, des portraits inspirés, lui permettent de compter parmi les protagonistes importants du mouvement romantique et lui ouvrirent une brillante carrière. Horace Vernet n’échappa pas à l’attrait de son temps pour les voyages vers la Méditerranée et vers l’Orient : Il réinvente les sujets de la grande peinture d’histoire, notamment de l’Ancien Testament qu’il choisit de placer dans un contexte orientaliste. Une gravure retrouvée suggère d'ailleurs l'existence éventuelle d'une autre version avec variantes de notre tableau, représentant Daniel dans la fosse aux lions.

S’inspirant du Livre de Daniel (6. 2-29), cette oeuvre s’inscrit parfaitement dans la démarche d’Horace Vernet : les modèles contemporains incarnent les hébreux du texte sacré. En effet, sur cette toile, Daniel est un jeune cheik, portant le vêtement pittoresque des bédouins, un Keffieh et un manteau blanc orné de discrètes broderies. L’artiste décrit ici le prophète à la lueur de l’aube, les rayons témoignant de la présence de son Dieu qui l’a sauvé la nuit passée. Tandis qu’il lève les yeux en remerciement, un lion s’est endormi à ses pieds. Au second plan, on discerne un autre fauve au profil massif, la mâchoire entrouverte. Leur puissance contenue participe à l’atmosphère paisible de l’ensemble. Leur traitement stylistique est comme un hommage ou un souvenir des lions de Géricault.

Avec aisance, Horace Vernet réalise ici la synthèse du XIXème siècle, entre Romantisme, Ingrisme, Orientalisme et Réalisme.

Vous souhaitez en apprendre d'avantage sur ce tableau ? Nous vous invitons à visionner l'interview de Thaddée Prate, directeur du département Tableaux Anciens et de l'expert Eric Turquin, réalisée à l'occaison de la découverte de ce tableau d'exception.

TAJAN Eric Turquin & Thaddée Prate présentent Daniel dans la Fosse aux lions par Horace Vernet