Le 18 octobre prochain, lors de la vente Livres Anciens et Modernes, le département Livres de l’Étude Tajan, aura le privilège de disperser le premier atlas maritime imprimé.

Signée Bartolomeo "DALLI SONETTI", cette première édition est le seul incunable avec des cartes nautiques et, avec le De re militari de Valturius (1472), le fleuron du livre illustré de la Renaissance italienne. L’ouvrage, en cartonnage souple, est orné de 38 belles cartes gravées sur bois, aquarellées et légendées à la main et rédigé en vers.

Les Isolari, ou livres des îles, produits entre le XIVe et le XVIe siècle, sont des cartes des îles méditerranéennes, qui servaient à bord des navires. Leur fonction était d’indiquer aux navigateurs les récifs et les hautfonds. Ils décrivent également les côtes, mettant en avant les principaux bâtiments, amers et points remarquables. Dans certains cas, les Isolari étaient accompagnés d’informations géographiques et historiques, et dans de rares cas, comme pour cet ouvrage, ces indications prenaient la forme d’un poème versifié.

La carte de Kalógero (Caloiero) montre l’énorme grue servant à hisser les bateaux au-dessus de la falaise. La carte de Patmos (Pactamos) montre en son centre l’abbaye de Saint Jean le Théologien (confondu par Bartolomeo avec l’évangéliste) et la grotte de l’Apocalypse. La carte du Mont Athos (Monte Sancto) est la plus ancienne représentation imprimée des monastères installés sur ses flancs. 

L’auteur, présenté parfois comme Bartolomeo Zamberti ou Bartolomeo Turco (ami de Léonard de Vinci), et qui est nommé «dalli sonetti» en référence à cet ouvrage, se présente comme un marin. Mais si le vers est original, ses cartes de l’archipel Égéen s’inscrivent clairement dans la tradition du portulan de Cristoforo Buondelmonti, le Liber insularum Archipelagi. 

«Bartolommeo Dalli Sonetti’s Isolario is an extraordinary and precious item» (Royal Museum Greenwich). 

«DALLI SONETTI» (Bartolomeo). Isolario.

Venise, Guglielmo Anima Mia da Trino, vers 1485.

Cartonnage souple papier crème muet, lanières de couture apparentes en mors, traces de titre manuscrit au dos.

Estimation 50 000 – 60 000€