L’œuvre exceptionnelle « Peinture, 200 x 162 cm, 14 mars 1960 » de Pierre Soulages a battu, ce mercredi soir, un nouveau record mondial à l’Espace Tajan, lors la vente aux enchères d’Art d’après-guerre et Contemporain. Adjugée près de 9,6 millions d’euros sous le marteau de la commissaire-priseur Jessica Remy, cette oeuvre magistrale du peintre des «Outrenoirs», a été vendue bien au-delà de l’estimation de départ, entre 4 et 6 millions d’euros, battant ainsi le précédent record de 9,2 millions, pour une toile de 1959, il y juste un an à New York.

Dans une salle comble l’œuvre a été disputée par huit enchérisseurs du monde entier, en Asie et aux Etats-Unis, mais " rejoindra finalement une collection européenne " nous confie Julie Ralli, directrice du département. 


Cette œuvre d'exception a été exposée à de nombreuses reprises dès sa création. En 1960, à la Galerie de France tout d’abord puis dans la rétrospective itinérante, capitale dans la diffusion de l’œuvre de Pierre Soulages en Europe, organisée par Werner Schmalenbach. Plus récemment, elle a été dévoilée lors de l’exposition consacrée à Soulages au Musée national d'art moderne/Centre Pompidou, Soulages en 2009-2010.  

Pour rappel, Peinture, 200 x 162 cm, 14 mars 1960, qui était présentée pour la toute première fois en salle des ventes, bénéficie aussi d'une prestigieuse provenance. Acquise par James Johnson Sweeney, ancien conservateur au MoMA et alors directeur du Guggenheim à New York, dès son année de création, elle était jusqu'alors restée dans son cercle familial. Depuis leur rencontre à Paris en 1948, les deux hommes ont lié de forts liens d’amitié et Sweeney a largement contribué à la reconnaissance de Pierre Soulages outre-Atlantique.

Cette vente record précède l'exposition qui s’ouvrira au musée du Louvre en décembre à l’occasion du centenaire de l’artiste, le 24 décembre prochain.

L’ensemble de cette vacation, qui comportait 39 lots, a atteint un résultat total de 13,8 Millions d’euros, incluant une autre enchère notable, portée sur une oeuvre de l'artiste l’américain Wayne Thiébaud, lui aussi centenaire cette année. En effet l'enigmatique huile sur toile « Woman & Cosmectics »  a été adjugée pour 3 347 000 €.

Vidéo commentée de l’œuvre de Pierre Soulages : https://www.youtube.com/watch?v=4zweoZex0VI