La vente Livres Rares et Précieux du 29 Janvier prochain, présentera une très jolie sélection de livres anciens, dont un livre d'Heures d'exception et deux magnifiques feuillets, datant des XVe et XVIe Siècles.

La première pièce de cet ensemble inédit, Livre d’Heures à l’usage de Paris, est un manuscrit sur peau de vélin, datant des dernières années du XVe siècle, à Rouen. Le manuscrit, dont les textes sont en latin avec certaines légendes en français, comporte 27 miniatures de l'artiste Robert Boyvin, sous influence rouennaise. Issu d’une lignée de libraires et d’enlumineurs et formé dans les années 1480, le peintre Robert Boyvin (vers 1470-1542) est actif à Rouen de 1488 jusqu’à sa mort. Marqué par la modernité de Jean Fouquet, il est l’un des artistes les plus féconds du milieu rouennais - pas moins de 56 manuscrits ou fragments de manuscrits, dont 42 livres d’heures, lui ont été à ce jour attribués (Isabelle Delaunay, « Le Manuscrit enluminé à Rouen au temps du Cardinal Georges d’Amboise : l’œuvre de Robert Boyvin et de Jean Serpin », Annales de Normandie, année 1995, 45e année, n° 3, p. 211-244). Parmi ses commanditaires figure le cardinal Georges d’Amboise, pour lequel il enlumine plusieurs manuscrits.

Les collectionneurs devraient manisfester un fort intérêt pour cet écrit d'une rare finesse, estimé entre 35 000 et 50 000€.

Deux autres lots retiendront aussi l'attention des amateurs lors de cette vente : 

Un feuillet d'abord, extrait d'un Livres d'Heures, représentant La Sibylle de Tibur. Probablement à Paris, par Gillet Hardouyn, vers 1510. Il s'agit d'une gravure sur bois imprimée et rehaussée sur peau de vélin. Le feuillet est orné en son recto de la légende de la Sybille de Tibur, qui indique du doigt l’apparition de la Vierge à l’Enfant à l’empereur Octave-Auguste agenouillé. On trouve cette gravure dans un livre d’Heures à l’usage de Rome (Paris, Gillet Hardouyn, 1509) mais le texte au verso de notre feuillet n’est pas le même ; elle doit provenir d’une réimpression due au même Hardouyn dans les années 1510-1520. Cette pièce sera proposée aux futurs acquéreurs à partir de 400€.

Enfin, les enchérisseurs pourront également s'attarder sur une enliminure de la fin du XVe siècle : Jugement dernier. Réhaussé à l'or et encadré, le feuillet, issu d’un livre d’Heures, est orné en son recto d’une scène de Jugement dernier placé dans un large décor végétal avec une figure de sirène, et en son verso d’un texte latin en gothique textura (14 lignes, avec lettrines ornées), également placé dans un encadrement végétal. Le Christ en majesté montre ses plaies, entouré de deux anges, de la Vierge et de saint Pierre. À leurs pieds, deux petites âmes sortent de terre. Estimation 800/1200€