« La porcelaine de la Chine ! Cette porcelaine supérieure à toutes les porcelaines de la terre ! Cette porcelaine qui a fait depuis des siècles, et sur tout le globe, des passionnés plus fous que toutes les autres branches de la curiosité ! »


Cette passion, professée par Edmond de Goncourt dans Une maison d’artiste, Tajan la partage depuis sa fondation. En effet, pas une seule année ne s’est écoulée sans que la maison de ventes n’organise deux à quatre ventes consacrées aux arts d’Extrême-Orient (Chine, Japon, Corée, Inde et Asie du Sud-Est), de l’Antiquité aux années 1950, pour la peinture chinoise. Ces vacations rencontrent un succès qui ne cesse de se démentir et que les derniers résultats enregistrés ne font que confirmer. C’est pourquoi, fort de son fichier d’amateurs, collectionneurs et professionnels internationaux, constamment enrichi et mis à jour, et de ses catalogues composés avec attention, Tajan est un acteur historique et de premier plan sur le marché mondial des arts d’Extrême-Orient.


Pour les arts de la Chine, la maison recherche des céramiques datant des dynasties Tang (terres cuites engobées ou à glaçures plombifères et particulièrement sancai…), Song (grès à couverte céladon, ru, ge, ding, guan, qingbai, productions des fours de Cizhou…), Yuan (porcelaines bleu et blanc, céladons de Longquan…), Ming (porcelaines bleu et blanc, premiers doucai et wucai…), de la période de Transition (porcelaines bleu et blanc, wucai et premiers décors Famille Verte), de la dynastie Qing (porcelaines bleu et blanc, monochromes, Famille Verte, Famille Rose, porcelaines d’exportation…) ou de la République de Chine (1912-1949).


Tajan cède également au plus offrant des objets et des ornements en jade datant de la période archaïque ou des dynasties postérieures et notamment des Ming et des Qing (avec une préférence marquée pour les productions du règne de Qianlong), des peintures et des albums (de la dynastie Tang, en passant par les Ming et les Qing, à la peinture moderne chinoise comme Qi Baishi), des sculptures (en terre cuite, bois, ambre, ivoire, corail, pierre, métal patiné, doré ou laqué…) et la statuaire, les objets rituels et les thangka des Tibet et Népal.


Les catalogues comportent aussi des objets relevant des arts du métal (vaisselle archaïque des périodes Shang et Zhou ou archaïsante, émaux cloisonnés ou peints, bijouterie et orfèvrerie…), des objets de lettrés(sceaux, lave-pinceaux, pots à pinceaux, vases à eau, écrans en métal, porcelaine, corne de rhinocéros, bois ou bambou…), des objets en laque à décor doré, sculpté ou incrusté (boîtes, plateaux ou mobilier…) et des sections consacrées aux textiles (tapis, panneaux ou robes de cour en velours ou en soie brodée ou tissée, tapisseries de soie, kesi).


Pour les arts du Japon, Tajan est à la recherche de sagemono (inrô, netsuke et autres bokuto, kiseruzutsu, tonkotsu, yatate…), mobilier et objets en laque (cabinets, coffres Nanban, kogo, kobako, fubako, tebako, natsume, kodansu, kagamibako, suzuribako, bunko…), estampes en feuille ou en album, makemono, okimono, armures et éléments d’armures, lames (tachi, katana, wakizashi, tanto, naginata…) et montures (tsuba, fuchi-kashira, menuki…), céramiques (Kakiemon, Nabeshima, Kutani…), masques de théâtre (nô, kyogen, gigaku…), objets en métal de l’École Komai et paravents...


Expertise gratuite et confidentielle à domicile sur rendez-vous.

Départements associés / Arts d’orient, Estampes & Multiples, Céramiques

Résultats


Statue de Bouddha326 000€
Statue de Maitreya1 583 120€
Peinture de QI BAISHI814 400€

Contacts