Lot 282

Previous image preload Next image preload

PAIRE DE CHAISES À L'ÉTRUSQUE, PAR FRANÇOIS-HONORÉ-GEORGES DIT JACOB-DESMALTER (1770-1841), LIVRÉE POUR LE CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU, VERS 1800/1804
en acajou et placage d'acajou à dossier bandeau renversé incrusté d'ébène et d'étain, à décor d'une couronne de laurier grainée, nouée, dans une réserve fleuronnée mourant en partie basse en rinceaux feuillagés.
Pieds antérieurs en balustre annelé, pieds postérieurs en sabre.
Garniture de maroquin vert à galon noir à décor gaufré or de palmettes feuillagées.
Sur une chaise inscrit 3.
(Accidents et usures d'usage)
A pair of "à l'Etrusque" mahogany and mahogany veneered chairs, by Jacob Desmalter, circa 1800.
HAUT. 90 CM - LARG. 44,5 CM - PROF. 39 CM • 35 3/8 X 17 1/2 X 15 3/8 IN.

€6,000-8,000

Le Consulat est institué en1799 sous l'égide du premier Consul Napoléon Bonaparte, qui deviendra l'Empereur Napoléon Ier, le 2décembre1804.
Napoléon souhaitant asseoir sa légitimité, notamment à travers les arts, multiplie les commandes pour décorer les palais impériaux. Il dote également largement les membres de sa famille et ses proches collaborateurs afin qu'ils mènent un train de vie des plus fastueux. Les proches du premier Consul tels que le général Moreau, Murat et Bourrienne se meublent entièrement dans le goût moderne et donnent le ton.
L'immense Georges Jacob, reçu Maître en 1765, s'est révélé l'un des créateurs de sièges les plus inventifs de l'époque Louis XVI et reste très actif malgré la Révolution. Précurseur du style étrusque, influencé par Hubert Robert et David, il s'est illustré par la création du mobilier à l'étrusque en acajou sculpté en 1788 pour la laiterie de Rambouillet de Marie-Antoinette, inspiré de Rome et des redécouvertes de Pompéi et Herculanum.
Ses deux fils lui succèdent entre1796 et1803. Ils signeront de leur estampille " Jacob Frères " et fourniront les résidences impériales de Napoléon Ier. Le garde-meuble impérial est alors le principal client des Jacob. Après le faste du XVIIIesiècle, le goût est à la recherche de la beauté pure et de la ligne antique. Un véritable style se construit durant le Consulat, dont les prémices avaient été initiées par la chambre de Madame Récamier en 1797. Les architectes Percier et Fontaine, revenus de Rome en 1793, dépassent la simple anticomanie pour rechercher une cohérence entre l'architecture et le décor intérieur. En 1801, le Premier Consul leur confie le réaménagement de ses résidences et notamment la Malmaison et le Palais des Tuileries.
Notre modèle de fauteuil se retrouve au Musée des Arts Décoratifs sous le numéro d'inventaire MOA NAT GMT 13244.
Dans son ouvrage de référence sur les ébénistes du XIXesiècle, Denise Ledoux-Lebard établit le lien entre l'ameublement des palais royaux. "Lorsque Joséphine achète la Malmaison, le 2 Floréal anVIII (21avril1799), les frères Jacob furent chargés de sa décoration et l'exécutèrent entre mars et septembre1800. C'est à peu près à la même époque qu'ils livrèrent une très importante série de meubles pour l'installation du Palais du Gouvernement de la République Française aux Tuileries, c'est-à-dire pour le palais proprement dit et pour les nombreux hôtels voisins abritant les services et les personnages officiels."
A la mort de l'aîné des deux frères, Georges Jacob II, en 1803, le second François-Honoré Georges reprendra l'atelier familial sous le nom de "Jacob-Desmalter". Il réemploiera ce modèle de sièges en le modifiant légèrement avec une garniture plus entendue sur la traverse antérieure lorsqu'il livre la commande du mobilier pour Fontainebleau en 1804 comme nos deux chaises. (cf. Musée Marmottan)



  • Notes: Le Consulat est institué en1799 sous l'égide du premier Consul Napoléon Bonaparte, qui deviendra l'Empereur Napoléon Ier, le 2décembre1804.
    Napoléon souhaitant asseoir sa légitimité, notamment à travers les arts, multiplie les commandes pour décorer les palais impériaux. Il dote également largement les membres de sa famille et ses proches collaborateurs afin qu'ils mènent un train de vie des plus fastueux. Les proches du premier Consul tels que le général Moreau, Murat et Bourrienne se meublent entièrement dans le goût moderne et donnent le ton.
    L'immense Georges Jacob, reçu Maître en 1765, s'est révélé l'un des créateurs de sièges les plus inventifs de l'époque Louis XVI et reste très actif malgré la Révolution. Précurseur du style étrusque, influencé par Hubert Robert et David, il s'est illustré par la création du mobilier à l'étrusque en acajou sculpté en 1788 pour la laiterie de Rambouillet de Marie-Antoinette, inspiré de Rome et des redécouvertes de Pompéi et Herculanum.
    Ses deux fils lui succèdent entre1796 et1803. Ils signeront de leur estampille " Jacob Frères " et fourniront les résidences impériales de Napoléon Ier. Le garde-meuble impérial est alors le principal client des Jacob. Après le faste du XVIIIesiècle, le goût est à la recherche de la beauté pure et de la ligne antique. Un véritable style se construit durant le Consulat, dont les prémices avaient été initiées par la chambre de Madame Récamier en 1797. Les architectes Percier et Fontaine, revenus de Rome en 1793, dépassent la simple anticomanie pour rechercher une cohérence entre l'architecture et le décor intérieur. En 1801, le Premier Consul leur confie le réaménagement de ses résidences et notamment la Malmaison et le Palais des Tuileries.
    Notre modèle de fauteuil se retrouve au Musée des Arts Décoratifs sous le numéro d'inventaire MOA NAT GMT 13244.
    Dans son ouvrage de référence sur les ébénistes du XIXesiècle, Denise Ledoux-Lebard établit le lien entre l'ameublement des palais royaux. "Lorsque Joséphine achète la Malmaison, le 2 Floréal anVIII (21avril1799), les frères Jacob furent chargés de sa décoration et l'exécutèrent entre mars et septembre1800. C'est à peu près à la même époque qu'ils livrèrent une très importante série de meubles pour l'installation du Palais du Gouvernement de la République Française aux Tuileries, c'est-à-dire pour le palais proprement dit et pour les nombreux hôtels voisins abritant les services et les personnages officiels."
    A la mort de l'aîné des deux frères, Georges Jacob II, en 1803, le second François-Honoré Georges reprendra l'atelier familial sous le nom de "Jacob-Desmalter". Il réemploiera ce modèle de sièges en le modifiant légèrement avec une garniture plus entendue sur la traverse antérieure lorsqu'il livre la commande du mobilier pour Fontainebleau en 1804 comme nos deux chaises. (cf. Musée Marmottan)

Accepted Forms of Payment

Discover, MasterCard, Visa

Shipping

The import and export of goods may be subject to authorisation (export certificates, customs authorisations). It is the buyer's responsability to check which authorisations are required.

The buyer may not take receipt of any lot until such time as he/she has paid all amounts due in full delivery of the goods.
In the event of a payment by cheque or bank transfer, delivery of the goods may be deferred until such time as the payment has cleared.
In this case, storage costs shall be borne by the buyer and TAJAN shall incur no liability whatsoever in this respect.

December 1, 2020 4:30 PM CET

Paris, France

You agree to pay a buyer's premium of up to 25.0% and any applicable taxes and shipping.

View full terms and conditions

Bid Increments
From: To: Increments:
0 € 99 € 10 €
100 € 499 € 20 €
500 € 999 € 50 €
1 000 € 1 999 € 100 €
2 000 € 9 999 € 200 €
10 000 € 19 999 € 500 €
20 000 € 49 999 € 1 000 €
50 000 € 99 999 € 2 000 €
100 000 € + 5 000 €